©2020 COVERGARDEN TOUS DROITS RESERVÉS

© RÉALISATION EMOOSO

© CRÉDITS PHOTOS / VIDÉOS  & MENTIONS LÉGALES

Rechercher
  • BARRET Jérôme

Conseils d'entretien du gazon au mois de juin...

En cette période de l'année, votre gazon est au maximum de sa croissance.

Avec les pluies, certains d'entre vous n'ont peut-être pas pu réaliser toutes les tontes prévues. Dans ce cas, la règle des 1/3 (ne jamais tondre plus de 1/3 de la hauteur total de la plante) devient d'autant plus importante. Si vous avez raté plusieurs tontes et que votre gazon atteint une hauteur inhabituelle, n'hésitez pas à remonter la coupe de votre tondeuse en l'adaptant à la règle. Pour le retour à une hauteur habituelle, augmentez la fréquence et procédez par petits paliers de réduction toutes les deux ou trois tontes. Les racines de votre gazon s'en porteront mieux et votre pelouse vous en remerciera lorsque les fortes chaleurs seront de retour.

En prévision de la période chaude de l'été, surtout si votre pelouse n'est pas irriguée, n'hésitez pas à remonter la hauteur de tonte de un à deux centimètres. Une tonte à 6 ou 7 cm améliorera la tolérance de votre gazon à la chaleur et à la sécheresse.

Pour les retardataires, les apports d'engrais sont encore possible surtout sur les pelouses irriguées. Dans les régions chaudes de notre hexagone, les apports d'engrais riches en potassium améliorerons la résistance aux stress hydrique et thermique de votre pelouse. C’est apport de fertilisation est d’autant plus judicieux si votre pelouse est atteinte de fil rouge. Cette maladie est actuellement signalée par le réseau d’épidémio-surveillance presque dans toutes les régions de l’hexagone.

Cette maladie est favorisée par :

1. Conditions climatiques : Des périodes d'humidité prolongée favorisent l'infection et la progression du fil rouge (l’air humide, le brouillard, la rosée et la pluie).

2. Les blessures des plantes (tondeuses mal affûtées, travaux mécaniques etc...).

3. Une alimentation insuffisante ou déséquilibrée (carence en Zn, Mn, Ca, K, P et surtout N).

4. Une fréquence et hauteur de tonte inadaptées.

5. Un rythme des irrigations mal adapté.

Il est encore temps de réaliser les défeutrages en retard, mais dès que les fortes chaleurs seront annoncées, il est préférable d'attendre la fin de l'été pour reprendre ces opérations qui risquent d'être préjudiciables dans ces conditions.

Vos engrais sont épandus, le défeutrage et le regarnissage sont terminés, votre système d'irrigation est opérationnel, votre gazon est prêt à affronter l'été!!!

Jean-Pierre Fiocre, Directeur Technique et R&D

35 vues