Rechercher
  • BARRET Jérôme

LA NUTRITION : UN DES SECRETS POUR UN BEAU GAZON

" Nourrir un gazon, c’est apporter au bon moment et à la bonne dose l’énergie nécessaire pour couvrir les besoins de la plante. Il est important de bien considérer la nature du sol et la saison. "

OBJECTIF :

Un gazon mal nourri sera sensible à la sécheresse, à la chaleur, au froid et aux maladies.

L’objectif de la nutrition est d’apporter à la plante les éléments nutritifs dont elle a besoin lorsque le sol ne lui libère pas en quantité suffisantes, il est nécessaire de trouver le bon équilibre.

Les éléments nutritifs doivent être disponibles au bon moment lors de la croissance de la pelouse, à la bonne dose et sous une forme assimilable par la plante.

Pour un bon équilibre du sol, il faut des engrais de bonne qualité c’est-à-dire un engrais qui libère la bonne quantité de fertilisants pendant une longue période.

Si l’engrais est de mauvaise qualité, les éléments fertilisants sont libérés très rapidement, et le gazon sera nourri abondamment à court terme puis affrontera une situation de manque par la suite et sera donc de nouveau déséquilibré.


PERIODE :

En appliquant les engrais au bon moment, il est possible de favoriser le développement des racines en profondeur et d’encourager une croissance optimale des parties aériennes.

Une fertilisation équilibrée à chaque période clé de la saison permettra à la pelouse de profiter efficacement les éléments minéraux dont elle a besoin. L'époque de fertilisation se situe généralement de Février à Novembre. L'essentiel étant d'éviter les périodes de forte chaleur et les températures trop basses inférieures à 8 °C.


CONSEILS :

Les trois éléments principaux pour la croissance du gazon sont symbolisés par les lettres N-P-K. Bien que leurs rôles soient interactifs et complexes, on peut très succinctement les présentés ainsi : N pour l’azote (croissance de la plante), P pour le phosphore, (développement des racines) et K pour le potassium (Prévention du stress). Il existe plusieurs formulation d’engrais données par trois chiffres quantifiant le pourcentage des trois éléments minéraux N-P-K ( Exemple : 15.5.20). Les besoins de la plante varient au cours de l’année, les engrais utilisés doivent être adaptés aux cycle de croissance.

Les engrais sont disponibles sous formes minérales donc rapidement assimilable par les plantes, ou sous formes organiques donc totalement dépendants de l'activité biologique du sol pour libérer les éléments minéraux assimilables par les plantes.

Les sols sableux ont une faible capacité à retenir les éléments minéraux et ils doivent être fertilisés plus fréquemment et en plus petites quantités. Quant aux sols argileux, ils sont riches et peuvent absorber et retenir plus d’éléments minéraux que les sols sableux, donc des applications moins fréquentes peuvent être envisagées.

Utiliser des engrais minéraux à libération lente ou des engrais organiques. 2 à 6 apports d'engrais seront réalisés dans l'année en respectant un équilibre des éléments fertilisants préconisés par l'analyse de sol. Le nombre d'épandage d'engrais sera adapté en fonction du type de sol et des types d'engrais utilisés. Le matériel permettant l’épandage de l’engrais doit être adapté pour un dosage et une répartition précis. Éviter d'épandre par période trop pluvieuse ou trop sèche et par température trop faible (inférieure à 8 °C) ou trop élevée (supérieure à 25 °C). Arroser légèrement après le passage d’engrais pour le fixer au sol.

LES PETITS PLUS :

Il est préférable de fractionner les apports afin d'éviter le lessivage et mieux réguler l'alimentation du gazon.




Découvrez les autres secrets pour un beau gazon en suivant ce lien ! :








91 vues0 commentaire